Accueil > Nouveautés > Nouveautés > PARIS 1919-1939. Art et culture - Vincent Bouvet et Gérard Durozoi

PARIS 1919-1939. Art et culture - Vincent Bouvet et Gérard Durozoi
Page en favoris
  Retour

Nouveautés


PARIS 1919-1939. Art et culture - Vincent Bouvet et Gérard Durozoi


Code EAN 13 : 9782754102346
Code ISBN : 2-7541-0234-6
40.00 €   
18.00 €  
Disponible
Les commandes en ligne ne sont pas automatisées. N'hésitez cependant pas à nous contacter pour une mise à disposition en librairie ou demande de devis pour une livraison à domicile.

Peinture - Architecture - Design - Mode - Musique - Danse - Littérature - Photographie - Cinéma - Publicité

" Paris creuset international des arts et des lettres durant l’entre-deux guerre.
Entre le défilé des alliés en 1919 et celui des Allemands en 1940 sur les mêmes Champs-Elysées, Paris va connaître pendant 20 ans une période culturelle et intellectuelle féconde, ouverte aux avant-garde et fidèle au meilleur de la tradition. Durant cet entre-deux-guerres, la France apparaît toujours comme une grande puissance économique, militaire et coloniale. Le renom de la culture française se concentre sur Paris d’où rayonnent les idées et les modes. Artistes et créateurs viennent de tous les continents dans la Ville-Lumière pour y puiser leur inspiration et obtenir la consécration aux yeux du monde.

Durant les « années folles » qui suivent l’euphorie de la victoire, Paris brille de mille feux. La « génération perdue », celle d’Hemingway et Fitzgerald, est la plus importante des colonies étrangères qui animent les nuits de Paris qui découvre le jazz. Mais la bohême de Montparnasse attire dans les ateliers et les cafés et les bars, comme la Coupole, peintres et sculpteurs venus des quatre coins du globe comme Chagall, Giacometti, Miro ou Calder. Génie caméléon, Picasso expérimente simultanément toutes les voies dont celles du surréalisme naissant. Matisse, Léger ouvrent des académies. L’Ecole de Paris réunit des peintres aussi variés que Soutine, Derain, Van Dongen ou Foujita tandis que l’art abstrait installe son siège mondial dans la capitale, avec le séjour de Mondrian puis l’arrivée de Kandinsky et la création de mouvements comme Abstraction-Création.

La haute couture confirme sa suprématie avec les maisons Chanel, Vionnet, Lanvin ou Schiaparelli. Les artisans du luxe, comme Rhulman, subjuguent par le luxe de leurs créations depuis connues sous le nom d’« Art déco ».

La vie intellectuelle bat son plein, ponctuée par les querelles des groupes dada et surréaliste, les luttes idéologiques, les différents entre écoles littéraires, l’opposition entre genres théâtraux. Gide et Valery apparaissent comme des figures tutélaires et universelles, tandis que la génération des Mauriac et Malraux, entre autres, peaufinent romans et essais diffusés dans le monde entier.
Puis la crise de 1929, l’arrivée au pouvoir des régimes autoritaires assombrissent le climat de l’Europe toute entière. Si Paris reste un centre culturel et intellectuel actif, elle perd de son insouciance. Les expérimentations artistiques, d’ordre architectural notamment, connaissent un retour à l’ordre ou traduisent l’insécurité croissante et l’irruption de la violence comme Guernica (1937) de Picasso. L’instabilité politique, l’éclosion du Front populaire se traduisent par des émeutes, manifestations et défilés qui agitent régulièrement la capitale. Des monuments édifiés à l’occasion des expositions universelles, tel en 1937 le palais de Chaillot en 1937, inscrivent leur monumentalité dans le tissu urbain et conservent le souvenir du Paris d’avant-guerre que les films de René Clair ou les photographies de Kertesz, Brassaï ou Thérèse Bonney ont figé pour l’éternité. "

Superbe et riche iconographie en couleurs et en noir et blanc, à fond perdu, à pleine page et in-texte.

.Bibliographie
.Index

Hazan, 2009, 17,2 x 24,5 cm, cartonnage gris, jaquette illustrée, 416 pages.
9782754102346/978-2-7541-0234-6

 Référencement de site e-commerce avec PowerBoutique