Accueil > Nouveautés > Nouveautés > SCRAP BOOK. Photographs 1932-1946 - Henri Cartier-Bresson

Nouveautés


SCRAP BOOK. Photographs 1932-1946 - Henri Cartier-Bresson


SCRAP BOOK - Henri-Cartier Bresson
Code EAN 13 : 9785557938662
78.00 €   
45.00 €  

Disponible



" (...) la Fondation est heureuse de pouvoir présenter au public un nouveau pan de sa collection, l’un de ses trésors maintenant restauré : le Scrapbook. Cette sélection remarquable de tirages réalisés par Cartier-Bresson lui-même en 1946 constitue une étape très importante dans l’appréhension de son oeuvre, qui n’avait jamais été vue sous cet angle. 

En 1943, Nancy et Beaumont Newhall du Museum of Modern Art de New York (MoMA), pensant qu’Henri Cartier-Bresson avait disparu pendant la guerre, préparaient une exposition « posthume » de son travail. Cartier-Bresson, qui s’était évadé et avait obtenu de faux papiers, apprit cette nouvelle avec plaisir en 1945. Il entreprit alors un bilan de son œuvre préparatoire à l’exposition. En 1946, il tira à Paris 346 épreuves, qu’il colla ensuite dans un album – le Scrapbook – à son arrivée à New York, avant de les montrer au MoMA. La plupart de ces photographies étaient inédites à l’époque ; beaucoup sont devenues emblématiques aujourd’hui.

La sélection de Cartier-Bresson rassemble des images réalisées entre 1932 et 1946, notamment à Marseille (où il acquiert son premier Leica) et à Paris ; puis l’Italie, l’Espagne, le Mexique, les années du Front Populaire, le couronnement du roi George VI à Londres, le retour des prisonniers de guerre en Allemagne,… Dans cette sélection, on retrouve également les fameux portraits de peintres français (Matisse, Braque, Bonnard…) ou d’écrivains (Claudel, Sartre, Eluard,…) réalisés pour l’éditeur Braun et pour diverses publications de l’époque. Cette première phase de l’oeuvre de Cartier-Bresson est révélatrice des mouvements visuels qui l’influençaient alors : le surréalisme, qu’il affectionnait particulièrement dans les années 1930, puis le cinéma, qu’il avait étudié en 1935 avec Paul Strand aux Etats Unis, avant de travailler sur les films de Jean Renoir entre 1936 et 1939.

Au début des années 1990, conscient de la richesse de cet album, Cartier-Bresson s’y intéressa à nouveau. Il décolla la plupart des tirages pour les protéger (il ne reste aujourd’hui que treize pages montées en l’état d’origine). Les épreuves décollées ont été restaurées avec soin. Cet ensemble inestimable fait désormais partie de la collection de la Fondation HCB.

L’exposition présentée aujourd’hui rassemble 331 tirages réalisés par Cartier-Bresson en 1946 et 15 tirages modernes, certains tirages ayant disparu depuis. La Fondation a également emprunté au MoMA sept agrandissements de l’époque contrecollés sur bois, pour permettre au public de se faire une meilleure idée de l’exposition historique de 1947.

Le livre, publié à l’occasion de l’exposition par Steidl, reproduit le Scrapbook de la manière la plus fidèle, agrémenté de textes et de documents d’époque. Les quelques pages de l’album encore montées indiquent qu’Henri Cartier-Bresson avait organisé les images par sujets et donc de façon chronologique – et non formelle. C’est la méthode qui a donc été suivie pour le déroulé des images, reproduites à leur taille réelle (8 X 12 cm). Les pages montées en l’état d’origine sont réduites de 15%. La présence de courts textes introductifs à chaque partie de l’album permet une information pas à pas, qui fait de ce livre une sorte de biographie illustrée – laquelle s’achève d’ailleurs par les seules photos de « famille » présentes dans l’album. "
 

Publié à l'occasion de l'exposition Le Scrapbook d'Henri Cartier-Bresson présentée par la Fondation Henri Cartier-Bresson, à Paris, du 21 septembre au 23 décembre 2006.

.Liste des photographies exposées (346 numéros)

Londres, Thames & Hudson, 2007,
27.9 x 32.7 cm., plein skivertex noir à décor, 256 pages.
9785557938662

TEXTE EN ANGLAIS

 
  Retour

 Référencement de site e-commerce avec PowerBoutique