Err

Pour tous les amoureux du livre d'art
Librairie Couleur du Temps, Paris
AI WEIWEI - Foulard noir et blanc

AI WEIWEI - Foulard noir et blanc

Taschen
(Code: 9783836579957)
EN RUPTURE
250,00 EUR
0g

Un foulard en édition limitée par Ai Weiwei

Le foulard en soie Enquête citoyenne



" Le papier découpé est un art traditionnel chinois vieux de 2000 ans. Les feuilles colorées et dentelées étaient alors utilisées pour raconter des histoires lors des festivités, mais aussi pour la prière et, au quotidien, en guise de décorations.
Ce foulard noir reprend le motif du papier découpé créé par Ai Weiwei pour son Papercut Portfolio publié par TASCHEN en 2019 : Enquête citoyenne (Citizen’s Investigation), qui revient sur les suites dramatiques du tremblement de terre de 2008 au Sichuan et l’enquête qu’il mena pour comprendre pourquoi les victimes furent si nombreuses, notamment parmi les enfants. "

" Associant confection artisanale impeccable et récit poignant, les foulards d’Ai Weiwei sont des œuvres d’art à porter, aussi belles voluptueusement drapées à votre cou qu’encadrées au mur. Le motif de ce foulard noir créé par Ai est inspiré de son papier découpé Enquête citoyenne (Citizen’s Investigation), qui revient sur les suites dramatiques du tremblement de terre de 2008 au Sichuan et l’enquête qu’il mena pour comprendre pourquoi victimes furent si nombreuses, notamment parmi les enfants.
Publié par TASCHEN en 2019 dans son édition signée et limitée de Papercut Portfolio, il s’adapte à un objet cohérent avec la démarche artisanale d'Ai, qui se déploie ici en deux volets : l’art du papier découpé chinois remonte à 2000 ans et le tissage de la soie, un art pratiqué par les seuls Chinois pendant des millénaires, se pratique depuis 5000 ans.
Cette exclusivité d’Ai Weiwei pour TASCHEN est fabriquée en twill de soie chinoise de haute qualité, surtout réputée pour sa trame particulièrement fine, tissée et sérigraphiée à la main. Les bords sont roulés à la main.

Au sujet du motif : le 12 mai 2008, un séisme de magnitude 7,9 frappe la province chinoise du Sichuan. Le nombre de morts frôle les 70.000, dont beaucoup d’écoliers. Alors que le gouvernement chinois refuse de divulguer l’identité des victimes, Ai met sur pieds une équipe de volontaires qui établit une liste des enfants tués. Le projet, connu sous le nom de Citizen’s Investigation, révèle qu’à cause de la corruption, de nombreuses écoles ne respectaient pas les normes de sécurité, ce qui a contribué à alourdir le terrible bilan humain.
En 2009, menacé de représailles par le gouvernement pour son travail d’investigation, Ai témoigne en faveur de Tan Zuoren, activiste et écrivain qui enquêtait lui aussi sur les affaires de corruption en lien avec le séisme. Le soir précédant le procès, Ai et ses collègues sont agressés dans leurs chambres d’hôtel. L’image au centre s’inspire d’une photo que Ai a prise de ses collègues et de lui-même dans l’ascenseur après l’agression. Ai souffre d’une hémorragie cérébrale, symbolisée par les tomodensitogrammes au bas de la composition. "


AI WEIWEI - Citizens investigation
Foulard 100% soie, 90 x 90 cm
Tissé et sérigraphié à la main
Emballé dans une boîte en carton, 26 x 26 cm
Édition limitée à 2.500 exemplaires