Err

Pour tous les amoureux du livre d'art
Librairie Couleur du Temps, Paris
[Art abstrait] LES SUJETS DE L'ABSTRACTION. Peintures non-figuratives de la seconde Ecole de Paris, 1946-1962 - Catalogue d'exposition dirigé par Eric de Chassey et Eveline Notter (Genève, 2011)

[Art abstrait] LES SUJETS DE L'ABSTRACTION. Peintures non-figuratives de la seconde Ecole de Paris, 1946-1962 - Catalogue d'exposition dirigé par Eric de Chassey et Eveline Notter (Genève, 2011)

5 Continents Éditions
(Code: 9788874395958)
En Stock
95,00 EUR
0g
Publié à l'occasion de l'exposition présentée par le Musée Rath à Genève, du 6 mai au 14 août 2011, puis par le Musée Fabre à Montpellier, du 3 décembre 2011 au 18 mars 2012.


" A l'occasion d'une importante exposition à Genève, un nouveau regard sur la production artistique de l'après-guerre grâce à 100 œuvres d'artistes parmi les plus importants du XXe siècle. Il est difficile aujourd'hui de se faire une idée de la vitalité de la scène artistique parisienne après la Seconde Guerre mondiale : après une très courte période de remise en ordre et de rétablissement des communications et des circulations, les artistes de tous pays s'établissent ou reviennent dans ce qui reste perçu comme la capitale internationale des arts.
Si les tendances les plus diverses fleurissent, la plus dynamique est sans conteste celle qui renouvelle l'abstraction en la considérant moins comme le moyen de créer un langage universel fondé sur la réduction des signes à quelques fondamentaux que comme la méthode la plus adaptée pour transmettre, sans l'intermédiaire des figures ou de la narration, le monde intérieur d'un artiste, ancré dans sa subjectivité.

Cette tendance a reçu différents noms de la part des critiques de l'époque et des historiens de l'art : abstraction lyrique, informel, art autre, expressionnisme abstrait, etc. Aucun n'est véritablement adéquat et aucun n'a véritablement réussi à s'imposer, mais il y a en effet une évidente unité des préoccupations, des manières et des traditions dans ce qui constitue la Seconde Ecole de Paris, par delà les différences entre des individualités souvent très fortes, par delà même une définition strictement géographique, tant certains artistes européens, italiens, espagnols, allemands, en particulier, pour ne pas avoir résidé en France, n'en ont pas moins entretenu avec l'art qui s'y faisait, un rapport constant et essentiel.
Choisir une centaine de tableaux dans la collection de la Fondation Gandur pour l'Art permet de retracer l'histoire de la peinture non-figurative expressionniste à Paris, du milieu des années 1940 au début des années 1960, en montrant des oeuvres de première importance et qualité, qui seules peuvent assurer une transformation des regards, un renversement des a priori et l'établissement éventuel de nouvelles hiérarchies, y compris à l'intérieur de la Seconde École de Paris, et qui réhabiliteront des artistes que leur époque ou la postérité a jusqu'à présent mal ou peu considérés.
Parmi les artistes présents dans cet ouvrage on peut citer Jean Fautrier, Hans Hartung, Francis Picabia, Serge Poliakoff, Alfred Manessier, Lucio Fontana, Antoni Tàpies, Jean Dubuffet, Georges Mathieu. "


.Catalogue de la collection Beaux-Arts de la Fondation Gandur pour l'Art
.Bibliographie


Milan, 5 Continents, 28,5 x 29 cm, cartonnage illustré, 320 pages.
9788874395958/978-88-7439-595-8