Err

Pour tous les amoureux du livre d'art
Librairie Couleur du Temps, Paris
[VOUET] SIMON VOUET (les années italiennes 1613-1627) - Collectif. Catalogue d'exposition (Nantes et Besançon, 2008-2009)

[VOUET] SIMON VOUET (les années italiennes 1613-1627) - Collectif. Catalogue d'exposition (Nantes et Besançon, 2008-2009)

Hazan
(Code: 9782754103220)
En Stock
47,00 EUR
0g
Publié à l'occasion de l'exposition présentée par le musée des Beaux-Arts de Nantes, du 21 novembre 2008 au 23 février 2009, puis au musée des Beaux-Arts de Besançon, du 27 mars au 29 juillet 2009.


" Après l’exposition pionnière sur Valentin et les caravagesques français (Grand Palais, 1974), la rétrospective sur Simon Vouet (Grand Palais, 1990-1991) et l’exposition consacrée à Nantes aux dessins de l’époque française en 2002 cet ouvrage vient, approfondir et renouveler les connaissances sur cette période fondamentale de l’histoire de la peinture française et italienne.
Il faut rappeler la place prépondérante de Vouet à Rome, alors capitale incontestée des arts, attirant les artistes de toute l’Europe. Le jeune Vouet commence par imiter la manière sombre et réaliste de Caravage, l’inventeur d’une forme de luminisme basée sur le clair-obscur qui domine alors dans toute l’Europe. Puis, sous le pontificat du pape Urbain VIII Barberini, Vouet devient un des premiers peintres de la ville éternelle, et le chef de file de l’importante colonie française. Elu prince de l’Académie de Saint-Luc en 1624, il est chargé d’une commande prestigieuse pour Saint-Pierre : une Adoration de la Croix et des symboles de la Passion pour servir de décor à la Pietà de Michel-Ange, dont l’exposition reconstituera pour la première fois les pièces du modello. Après avoir été un caravagesque hétérodoxe parce que trop séduisant, il pose le primat d’une peinture claire, « prébaroque ».

L’ouvrage et l’exposition évoqueront aussi son entourage immédiat à Rome: l’œuvre de son épouse Virginia da Vezzi, de son frère Aubin et de Charles Mellin, et du talentueux graveur, Claude Mellan, qui diffusa ses compositions. Vouet répondit à des commandes pour Rome, Gênes, Naples et Venise ; il visita avec intérêt la Lombardie. Il puisa à ces différents foyers mais son art eut en retour des répercussions sur ses collègues italiens. Ses succès poussent Louis XIII à le rappeler à Paris où, nommé premier peintre du roi, l’attend un autre chapitre de sa glorieuse carrière. Concernant sa période italienne, des découvertes fondamentales ont eu lieu ces dernières années. Ainsi une Diseuse de bonne aventure datée 1617 a été retrouvée dans les réserves de la Galleria Nazionale de Rome, l’exposition permettra de réunir ce chef d’œuvre avec une autre version plus récente conservée au Musée des Beaux-Arts du Canada. C’est, comme le souligne Pierre Rosenberg, toute la chronologie de Vouet en Italie qui est à revoir, notamment grâce à plusieurs tableaux inédits ou jamais montrés.
L’exposition du musée des Beaux-Arts de Nantes permettra d’étudier les différentes facettes de cette période si riche et pourtant peu connue : les grandes commandes religieuses, les scènes de genre influencées par le Caravage, les héroïnes bibliques et les portraits des mécènes du peintre. Autre apport, quelques dessins ont réapparu, qui montrent ainsi que Vouet ne succomba jamais totalement à la technique de la peinture directe du Caravage.


- Catalogue :
92 reproductions, à pleine page et in-texte - portraits et autoportraits, peintures, dessins et gravures.

.Repères biographiques (13 ill.)
.Bibliographie

Par sept auteurs dont Pierre ROSENBERG (Vouet et Poussin)


Hazan, 2008, 22 x 28 cm, broché, couverture illustrée, 208 pages.
9782754103220



librairie couleur du temps, hazan, vouet, vouai, baroque,